• IMG 7606
  • IMG 7369 zoom
  • IMG 3299
  • IMG 8423
  • IMG 6271 zoom

Le Crétacé

. Publié dans Temps géologiques

Au-dessus de la série essentiellement argilo-sableuse du « Continental intercalaire » repose une assise carbonatée de 500 mètres d’épaisseur, d’âge Albien supérieur à Campanien, qui constitue l’ossature du plateau du Dahar et qui matérialise les derniers sédiments marins déposés sur la plateforme saharienne avant son exondation définitive. Ces dépôts carbonatés, largement transgressifs sur la série mésozoïque et paléozoïque sous-jacente, matérialisent la plus vaste extension de la Téthys.

Dans les carbonates du Crétacé supérieur se distinguent deux ensembles lithologiques, par leur position stratigraphique et par leur rôle géomorphologique dans le dessin du paysage du Sud de la Tunisie :

  • le premier ensemble à la base, d’âge Albien supérieur à Turonien, est formé de deux barres de dolomie massive, d’une quarantaine de mètres chacune, séparées par des alternances intermédiaires constituées de dolomies crayeuses, de marnes et de gypses d’une épaisseur moyenne de l’ordre de 150 mètres ;
  • le second ensemble, d’âge Sénonien (Coniacien à Campanien), est plus homogène et est constitué par une importante assise (environ 250 m) de calcaire fossilifère recristallisé, organisé en bancs jointifs très indurés.

A partir des environs de Toujène et jusqu'à l’extrême Sud de la Tunisie, contrairement à la région de Matmata au nord, ce sont les assises carbonatées du premier ensemble du Crétacé supérieur (Albien supérieur à Turonien) qui bordent le plateau du Djebel Dahar. Formant un grand escarpement, cet ensemble carbonaté est coiffé par la barre de dolomie massive du Turonien basal et forme une puissante falaise qui domine la plaine de la Jeffara.

Sur le revers du grand Plateau, les calcaires sénoniens de l’ensemble supérieur, plus exposés à l’érosion, occupent une position beaucoup plus reculée à l'ouest et ne sont représentés, en bordure du plateau, que par des petits massifs isolés et des buttes-témoins.

C’est dans les carbonates du Crétacé supérieur que logent les eaux de la nappe inférieure du Complexe Terminal (CT).

La Paléogéographie et paléo-environnements

Avec les dépôts carbonatés du Crétacé supérieur, la Téthys a atteint son maximum d’extension et a enregistré ses dernières archives sédimentaires avant son retrait définitif de la plateforme saharienne suite à une importante baisse du niveau marin relatif.

Ces dépôts montrent plusieurs indices d’activité tectonique synsédimentaire qui témoignent du rôle de la tectonique dans cette grande et longue transgression marine. La grande épaisseur des carbonates du Crétacé supérieur et les nombreux niveaux de calcaires bioconstruits à rudistes qui s’y intercalent indiquent des eaux tropicales et des conditions optimales de production carbonatée.

AVIS

 Les visiteurs du site sont avertis que la saisie des données du projet GMG est toujours en cours, donc certaines pages peuvent encore être incomplètes. Nous nous excusons pour le dérangement.

PARTENAIRE DU PROJET

  • Regione Autonoma della Sardegna
    Région autonome de Sardaigne (Italie)
    Organisme de financement du projet
  • ASECON Associazione Amici Senza Confini
    ASECON (Italie)
    Association "Amis sans Frontières"
  • ONM Office National des Mines
    ONM (Tunisie)
    Office National des Mines
  • CNR Consiglio Nazionale delle Ricerche
    CNR (Italie)
    Conseil National de Recherche
  • PGSA-SAR Parco Geominerario Storico Ambientale Della Sardegna
    PGSA SAR. (Italie)
    Parc géominéral historique et environnemental de la Sardaigne
  • Comune di Masullas
    Municipalité de Masullas (Italie)
    Province de Oristano
    Région Sardaigne
  • Comune di Gadoni
    Municipalité de Gadoni (Italie)
    Province de Nuoro
    Région Sardaigne
  • Amici di Sardegna ONLUS
    Amis de la Sardaigne ONLUS (Italie)
    Association de volontariat